inner banner

 

LE PRIX DE LA DEMOCRATIE 2016

 

LE PRIX DE LA DEMOCRATIE 2016 A ETE ATTRIBUE A L’ASSOCIATION


IMAD POUR LA JEUNESSE ET LA PAIX

 

Fondée à la suite de l’assassinat d’Imad Ibn Ziaten par Mohamed Merah à Toulouse en mars 2012, l’association œuvre pour la promotion de la laïcité, prône le dialogue interreligieux et la liberté de vivre sa foi dans le respect de celle des autres et des lois de la République.


Elle entend ainsi prévenir des dérives sectaires et extrémistes et lutter contre l’obscurantisme en créant des espaces de dialogue, notamment dans les quartiers de zones dîtes «sensibles».

 

http://www.association-imad.fr/

 


 

LA DEMOCRATIE EN QUESTIONS

Seconde d'une série de soirées consacrées à la démocratie

 

 

L'aube, un journal d'inspiration chrétienne


dans la tourmente des années 30

 

 

Mercredi 7 décembre 2016 à 18h30

Jean-Michel Cadiot

 

La maison d'édition ATF23 publie ces prochaines semaines trois livres, comprenant des articles du quotidien l'aube, quotidien démocrate d'inspiration chrétienne, dirigé par des laïcs, et indépendant de tout groupe financier. Ce journal a été fondé et dirigé par Francisque Gay, avec pour co-directeur au départ Gaston Tessier, secrétaire général de la CFTC. Marc Sangnier et de nombreux Sillonistes ont participé étroitement à l'aventure de l'aube.

 

Parmi les signatures : Georges Bidault, Charles Dc Gaulle, Louis Terrenoire, Luigi Sturzo, Pierre-Louis Falaize, Pierre Corval, Hubert Beuve-Méry, Paul Archambault, Pierre-Henri Simon, Emmanuel Mounier, Etienne Borne, Jean Lacroix, Jeanne Ancelet-Hustache, Pauline Le Cormier, Jean Dannenmüller, Georges Hoog, Maurice Schumann, Jacques Madaule, Julien Benda..et tant et tant d'autres....

 

Jean-Michel Cadiot, qui présente ces ouvrages et en a choisi les articles, animera cette soirée.

 

  pdficon small  Présentation de la soirée

 

Cette soirée a lieu à l'institut Marc Sangnier

Renseignements: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 


 

L.S. SENGHOR, Poète, Professeur et Homme politique.

Quel héritage pour les démocraties en Afrique ? 

 

vendredi 14 octobre 2016, à 19h

Roger RUBUGUZO MPONGO

 

A la question, « S'il fallait choisir, que voudriez-vous sauver de votre triple vie d'homme politique, de professeur et de poète ? », L.S. Senghor a toujours répondu : « Mes poèmes. C'est l'essentiel ».

Pour L.S. Senghor une mission incombe aux poètes francophones d'aujourd'hui : donner priorité à l'objet du poème, c'est-à-dire, à une vision ontologique de l'univers : de la personne dans l'univers. Pour ce poète politique, il faut donc mettre la personne humaine au cœur de toute poésie. Cette personne est ouverte aux imprévus du cosmos et aux richesses des rencontres, des "événements". C'est ce que le chantre de la Négritude  appelle la "Francophonie", « cet humanisme intégral qui se tisse autour de la terre : cette symbiose des "énergies dormantes" de tous les continents, de toutes les races, qui se réveillent à leur chaleur complémentaire »

En ce moment où plusieurs pays de l'Afrique subsaharienne peinent à articuler alternance, gouvernance et principes fondamentaux de la démocratie, Léopold Sédar Senghor, dont nous fêtons le 110ème anniversaire de sa naissance (9 octobre 1906), n'aurait-il pas des propositions à suggérer à nos dirigeants, aux plans de la diplomatie, de la politique nationale et internationale ?

 

Roger RUBUGUZO MPONGO est prêtre diocésain de Bukavu, en RDC.

Il est fondateur de l'Association Foyer de Paix Grands Lacs africains. Actuellement, post-doc, à l'Université de Strasbourg - comme Chercheur associé - et à l'Université Catholique de Lyon.

Dernières publications : Repenser les relations Europe-Afrique avec Marc Sangnier et Emmanuel Mounier, Ed. de l'Harmattan, 2012; Textes africains de Marc Sangnier et d'Emmanuel Mounier, Editions Universitaires Européennes, 2014.

 

 pdficon small  Présentation de la soirée